Gérer les premières sorties de chasse de son chien

Le chien peut avoir des comportements, parfois spontanés et difficiles à gérer, lors de ses premières sorties à la chasse. Quelles sont les solutions pour le guider et le gérer ?

Gerer les sorties de chasse de son chien

Le chien peut avoir des comportements, parfois spontanés et difficiles à gérer, lors de ses premières sorties à la chasse. Quelles sont les astuces & solutions pour le guider et le gérer ?

La patience et la compréhension de ses comportements seront votre fil rouge lors de vos premières sorties de chasse avec votre jeune chien.

En effet même si, tout au long de la phase de débourrage effectué pendant l'inter-saison, votre chien a pu vous apporter preuves de ses qualités de chasseur et d'obéissance, il arrive fréquemment que vos premières sorties de chasse soient agrémentées de petits "couacs".

Même si votre jeune chien est parfaitement préparé, on ne peut pas partir dans n’importe quelle condition ce premier jour. La première règle à respecter est de partir seul et avec un seul chien. Le contact avec d’autres chiens et d’autres chasseurs ne pourra que perturber votre fidèle compagnon.

#1 DÈS LA SORTIE DU VÉHICULE VOTRE CHIEN PART EN TROMBE, EN COURANT SUR DES DISTANCES IMPORTANTES, IL NE VOUS ÉCOUTE PAS.

Pour réussir à gérer votre chien dès la sortie du véhicule, évitez de vous garer dans des zones dépourvues d'obstacles naturels tel que pare-feu, chemin empierré, couloir, champs vide car cela attise ce type de comportement et va à l'encontre du conditionnement à l'obéissance.

Nous vous invitons à préférer des endroits plus denses comme des prairies d'herbes hautes ou des bois, votre chien se calera plus facilement et aura une écoute plus attentive à vos commandements. Laissez-lui entre 10 et 15 minutes pour se défouler, une fois dégourdi, vous pourrez passer dans des zones relativement nues de manière plus sereine.

Chien de chasse transport

#2 Votre chien ne revient pas systématiquement au coup de sifflet.

Gardez en tête que le coup de sifflet ne doit pas servir à faire revenir instantanément le chien mais plutôt à attirer son attention. Une fois le coup de sifflet donné et que vous avez capté son attention, partez du côté opposé sans lui faire face. Cette situation attisera sa curiosité et confortera votre chien dans l'idée que vous souhaitez lui faire découvrir d'autres choses comme une nouvelle zone de chasse où pourrait se cacher le gibier.

De cette manière, vous deviendrez alors pour lui un attrait car vous allez vers quelque chose d'intéressant. De fait, votre chien reviendra tout naturellement à vous.

Modjo sortie chasse

#3 Votre chien a fait voler son premier gibier.

Dans un premier temps, ne tirez qu'un oiseau parfaitement arrêté. Et n'ayez crainte, sans doute, les occasions manquées en début de saison, vous seront restituées ultérieurement.

C’est dans ces conditions précises qu’il ne faut pas succomber à la tentation, il est bon de rappeler que ce n’est pas parce que vous avez un fusil dans les mains, que vous devez vous en servir.

Persuadez-vous que le fait de ne pas tirer un oiseau bourré est extrêmement profitable à votre chien, dans la mesure où sa faute est relevée et corrigée avec une mise à l’immobilité à l’endroit précis où il aurait dû arrêter.

Tenant compte du dressage que vous lui aurez inculqué en guise de préparation, il enregistrera et comprendra très facilement cette leçon. De plus, si l'oiseau bousculé n’a pas été tiré, vous aurez beaucoup plus de chance de le retrouver dans un périmètre proche. Cette nouvelle occasion de rencontre avec le gibier sauvage vous permettra alors de mettre à nouveau votre chien à l'épreuve et de réitérer l'exercice.

arret chien de chasse

#4 Votre chien ne trouve pas le gibier tombé à 5mètres devant vous.

Cette situation est fréquente dans les zones de végétations hautes comme les herbes, les ajoncs, les fougères, etc. qui se referment sur l'oiseau prélevé.

Il faut savoir que le gibier à ce moment-là, a une très faible puissance d'émanation (de l'ordre de 1%). Si on ajoute à cela l'excitation élevée du jeune chien suite au coup de fusil et une sollicitation précipitée du maître, qui impatient viendra à son tour chercher le gibier en répandant alors partout sa propre émanation, il est alors quasi impossible que votre chien puisse trouver l'endroit où se trouve le gibier.

La meilleure solution à adopter est de repérer la zone où le gibier est tombé et d'y revenir environ 10 minutes après. A ce moment-là, toutes les bonnes conditions seront revenues : l'odeur du maître se sera dissipée, celle de l'oiseau aura augmenté et l'excitation du chien sera redescendue, ce qui lui permettra de retrouver l'oiseau plus facilement.

Gerer les premieres sorties de chasse de son chien

Article co-écrit avec nos ambassadeurs passionnés, Dominique et Sébastien : 

Gérer les premières sorties de chasse de son chien

En lien avec cette thématique, découvrez nos conseils complémentaires :