Palombe

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA PALOMBE

D’après nos enquêtes et les constatations faites par nos équipes sur le terrain, la plupart des chasseurs de palombes débutent leur saison le jour de la Saint-Michel, à savoir le 29 septembre, et la clôturent la veille de la Saint-Martin, 11 novembre. 

Carte migration

Les passages de palombes : quelques données

Lors d’une année ordinaire, et avec des conditions météorologiques classiques (c’est-à-dire ni trop beau ni trop mauvais), on compte généralement 5 passages. Le premier, petit, du 25 septembre au 1er octobre. Le second, moyen, du 6 au 10 octobre. Le troisième, très fort, entre le 10 et le 20 octobre. C’est dans cette intervalle que se trouve la Saint-Luc, jour ô combien attendu par tous les passionnés de chasse aux oiseaux migrateurs et de tous les paloumayres. Le quatrième, moins fort, entre le 20 et le 31 octobre, et le dernier, variable, mais le plus souvent faible entre le 1er et le 10 novembre.

A partir de cette date, les vols migratoires des pigeons ramiers se raréfient. Cependant, le jour de la Saint-Martin, on a déjà pu observer des passages à condition que le temps soit doux et pluvieux.

Comment se déroule le passage des pigeons ramiers ? 

En règle générale, un passage dure 3 jours. Le premier jour, les vols apparaissent le matin vers 8 heures et deviennent plus nombreux de 10h à midi, cessant à peu près aux alentours de 15h pour continuer en fin de journée jusqu’à la nuit tombante.

Le second jour, le passage s’intensifie : les premiers vols de palombes s’observent à l’aube et perdurent quasiment sans discontinuer toute la journée.

Le troisième jour, les belles bleues volent toujours dans le ciel, mais les constatations faites par le passé montrent un passage qui diminue vers midi et qui disparaît presque complètement en milieu d’après-midi. Le passage cesse alors. Néanmoins, il est important de ne pas prendre ces informations pour “argent comptant” : il existe beaucoup de facteurs pouvant venir dérégler le vol et les couloirs de passage des pigeons ramiers.

Carte migration

Où migre la palombe ?

 

Une question se pose alors : où les palombes vont-elles passer l’hiver ? Sachez tout d’abord que le voyage de cet oiseau sauvage ne se fait pas d’une seule traite. Les pigeons ramiers qui partent des points les plus éloignés, c’est-à-dire l’Autriche, la Russie, la Suède, la Norvège, le Danemark ou l’Allemagne, prennent la route vers la France ou la Belgique. Ceux qui atteignent la Belgique longent en règle générale le littoral, le golf de Gascogne, et passent en Basses-Pyrénées pour rejoindre des contrées plus chaudes.

Celles qui sont passées par le nord et le centre de la France viennent, comme les précédentes, poursuivre leur migration au delà du Sud de la France. D’autres encore atteignent le Midi, traversent la Méditerranée, et vont passer l’hiver en Afrique. Dans tous les cas, la majorité converge vers les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne, l’Ariège ou les Pyrénées-Orientales.

Le vent influence-t-il la migration de la palombe ?

Comme tout oiseau migrateur, les vents sont de puissants alliés pour parcourir les nombreux kilomètres qui attendent les palombes. Ils les aident à voler vite, surtout si elles pressentent le mauvais temps. Lorsque les conditions météorologiques ne sont plus propices, elles stoppent leur vol et viennent nicher en règle générale dans des forêts de chênes et de hêtres pour se reposer et se nourrir.

La palombe voyage avec vent debout, vent arrière, voire même vent de côté. Elle est donc, comme les voiliers des marins, soumise aux caprices des vents. Avec les vents d’ouest, elle est portée vers l’Est ; avec les vents d’Est, elle est “jetée” vers l’Ouest, et c’est surtout avec le vent de Nord qu’elle “pique” droit devant elle. A noter, par exemple que si le vent souffle fort, elle profite des reliefs des pays qu’elle traverse : elle s’engage alors dans les vallons qui lui offrent un abris et se dirige pour atteindre les contrées méridionales vers lesquelles la poussent son instinct.

Boutique palombe

Les principaux types de vents

Comme nous l’avons dit précédemment, la météo et les vents influent sur l’intensité migratoire, mais aussi sur le vol migratoire du pigeon ramier. Il est donc primordial, pour les chasseurs, de savoir dans quel sens souffle le vent afin de monter en palombière pour avoir le maximum de chances de venir faire poser ce mythique oiseau bleu. 

 

Le vent d’Ouest : c’est le plus mauvais vent, et les palombes se présentent rarement dans de telles conditions.

 

Le vent du Nord : contrairement au vent d’Ouest, il est plus favorable aux passages. Avec lui, les vols ne sont pas plus grands mais plus nombreux. Seulement, il est coutume de dire qu’avec ce type de condition venteuse, les palombes “filent à toute vitesse”, droit devant elles. C’est à peine si on peut les distinguer dans les airs tellement elles sont hautes. Toutefois, si dans l’après-midi le vent se déplace ou faiblit, il est possible que la belle bleue se rapproche des terres pour y trouver pitance. 

 

Le vent d’Est : c’est un bon vent, augurant du beau temps et une douce chaleur. Les passages sont réguliers, les vols sont un peu hauts mais lents, les palombes s’arrêtent facilement. 

 

Le vent du Sud : il est bon pour les chasses bien abritées, mais médiocre et même mauvais pour les autres. L’intensité des vols est faible, mais nombreux et à fleur de bois. 

Palombière

Le saviez-vous ?

L’oiseau bleu a pour habitude de “prendre ses quartiers” aussitôt que le jour disparaît. Il n’est donc pas dans ses habitudes de voyager la nuit. C’est un spectacle bien particulier que d’être confronté au coucher des pigeons ramiers. D’ailleurs, qui a déjà pu y assister un jour reste émerveillé à vie : voir des centaines de palombes tourner dans le ciel, parfois de longues minutes, casser des ailes et venir se poser par centaines sur les branches des arbres alentours est majestueux.

En lien avec cet article, Solognac vous propose :
79,00 €*
4.50 / 5 6 avis
    55,00 €*
    4.67 / 5 9 avis
      15,90 €*
      4.33 / 5 9 avis
        15,00 €*
        4.73 / 5 22 avis
          • 15,00 €*
          45,00 €*
          4.25 / 5 8 avis
            35,00 €*
            4.62 / 5 29 avis

              Commentaires utilisateurs

              Soyez le premier à écrire un commentaire

              Rédiger un commentaire
              HAUT DE PAGE