Qu'est ce que la chasse à l'arc ?

Renaud, testeur et co-concepteur de produits Solognac avec qui nous travaillons notre future offre, est également expert et instructeur de chasse à l'arc et nous renseigne sur cette pratique encore méconnue. 
arc binome
#ÊTRE CHASSEUR À L'ARC
etre archer

La chasse à l’arc est une chasse à tir qui peut se pratiquer à l’approche, à l’affût, en battue et au petit gibier au sol et au vol.

Pour Renaud, cette chasse de proximité, difficile et exigeante demande au chasseur "un matériel adapté et optimisé en fonction du type de gibier chassé, une connaissance parfaite de son territoire et des habitudes de la faune qui y vit, silence et mimétisme absolu lors de l’action de chasse, une bonne condition physique, un entraînement régulier au tir​ et une maîtrise de soi sans faille."

La législation française réglemente celle-ci depuis 1995 et permet le prélèvement de tout type de gibier chassable en France, du plus petit au plus grand.

Pour pouvoir chasser à l’arc en France, il faut être muni d'un permis de chasse, de la validation annuelle de celui-ci, d'une assurance en cours de validité et d'une attestation de chasse à l’arc délivrée après la participation à une journée de formation obligatoire - JFO. Il s'agit d'une session de formation spécifique, dispensée par les fédérations départementales des chasseurs aux personnes de plus de 14 ans.

 

# ARCS, FLÈCHES ET ACCESSOIRES

Il existe deux familles d’arcs : les arcs à mécanismes et les arcs traditionnels.

L’arc à mécanisme, ou arc à poulie, de par sa construction permet d'augmenter la précision du tir : grâce à une vitesse de sortie de flèche élevée et au montage d'un viseur. On observera par conséquent un temps de visée qui sera plus ou moins long, tout en ayant un effort diminué sur la traction de la corde.

L’arc traditionnel quant à lui, est prévu pour effectuer des tirs rapides et instinctifs dépourvu de tout matériel de visée. 

La puissance de l'arc est déterminée selon le type de gibier chassé et le niveau de l'archer.

Pour le tir du grand gibier une puissance de 45 livres minimum est requise, elle peut s'élever jusqu'à 70 livres. L'archer doit également déterminer son allonge, caractéristique essentielle dans le réglage de l'arc et le choix des flèches. Elle se mesure en pouces : en prenant la distance bras étendus dit "en croix" : du majeur à gauche jusqu'au majeur de droite, prenez la distance, divisez la par 2,5 puis par 2,54 pour avoir l'allonge en pouces. Pour un couple allonge/puissance donné, une rigidité de flèche est associée. Elle sera déterminante dans le choix de la flèche. 

mesure allonge

Il existe ensuite 3 types de flèches : en carbone, aluminium, bois. On trouve des flèches exclusivement en carbone pour l'arc à poulie et des flèches en carbone, aluminium ou bois pour l'arc traditionnel. Notez que le carbone est aujourd'hui le matériau le plus conseillé de par son prix abordable, sa résistance, son vol rectiligne et sa précision. 

Pour un arc à poulie, nous vous recommandons de choisir des flèches avec des plumes en plastique. Pour l'arc traditionnel, choisissez plutôt des flèches avec un empennage en plumes naturelles. 

Pour le tir du grand gibier et du petit gibier au sol, la flèche doit être pourvue d'une lame. Avec un arc à poulie, privilégiez une tri-lame ou une quadri-lame, d'un poids de 100 ou 125 grains. Alors qu'avec un arc traditionnel, privilégiez une bi-lame d'un poids minimal de 125 grains.  

Notez que pour le tir du petit gibier au vol, il est obligatoire d'utiliser une pointe assommoir en métal ou en caoutchouc. 

#LES ACCESSOIRES DE PROTECTION DE L'ARCHER
protection arc

Pour l'arc à poulie, munissez vous d'un décocheur, il s'agit d'un accessoire équipé d'une queue de détente qui pince la corde à la place des doigts pour libérer la flèche à la fin de l'armement. Il permet un tir plus confortable et plus précis. 

Pour l'arc traditionnel, on utilise généralement un gantelet pour protéger la pulpe des doigts qui arment la corde : index, majeur, annulaire. 

Enfin, pour les deux pratiques, nous vous conseillons d'utiliser un protège-bras fixé sur le bras d'arc de façon à éviter les blessures provoquées par le frottement de la corde sur le bras au moment de la décoche. 

#LES PRINCIPALES CONSIGNES DE SÉCURITÉ 
securite arc

Cette pratique de chasse se pratiquant seul, par mesure de sécurité la législation vous recommande de respecter une distance d'un kilomètre minimum entre chaque chasseur à l'approche.

Comme pour toute arme, il est conseillé de manipuler l'arc avec attention, en toute sécurité. Ne jamais pointer l'arc en direction de quelqu'un, d'un véhicule ou d'une habitation. Et lorsqu'une flèche est encochée, ne dirigez l'arc qu'en direction de la cible. Sur un pas de tir, faites attention à ce que l'espace entre l'archer et la cible soit totalement dégagé, personne ne doit se trouver sur le champ de tir ou derrière la cible. 

Et lors de la récupération des flèches en cible, veillez à ce que tout le monde ait terminé de tirer avant de vous déplacer en direction des cibles. Au moment de retirer les flèches de la cible, veillez à ce que personne ne se trouve derrière vous. 

Veillez également à ne jamais décocher votre arc à vide, c'est-à-dire sans aucune flèche encochée. Cela peut abîmer ou détruire votre arc voir même vous causer un accident corporel grave. 

Pour finir, nous vous conseillons de vérifier le bon état de vos flèches carbone après chaque tir. La moindre fissure ou détérioration pourrait causer un éclatement de celle-ci au tir suivant et provoquer un accident corporel grave avec des éclats de carbone. 

Commentaires utilisateurs

4 / 5 1 commentaire
Répartitions des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • 26 mars 2019

    Bonjour,
    Difficile de tout synthétiser en quelques lignes mais c'est assez juste!
    Attention tout de même à ne pas faire de raccourcis un peu rapide. Les plus marquants, je cite :
    -"L’arc à mécanisme, ou arc à poulie, de par sa construction permet d'augmenter la précision du tir : grâce à une vitesse de sortie de flèche élevée ..."
    Seul l'entraînement et l'optimisation du matériel permet d'augmenter la précision, que l'arc soit un tradi ou un compound! Après que l'un demande plus de rigueur est un autre débat...

    -"Avec un arc à poulie, privilégiez une tri-lame ou une quadri-lame, d'un poids de 100 ou 125 grains. Alors qu'avec un arc traditionnel, privilégiez une bi-lame d'un poids minimal de 125 grains. "
    Une lame et plus généralement un set up (ensemble qui compose la flèche ) est à élaborer selon le gibier chassé et les caractéristiques de son arc!

    Bravo et merci en tout cas pour la démarche! Qu'une enseigne comme Decathlon, qui développe ses produits dans le soucis de la satisfaction client, s'intéresse à la petite niche des chasseurs à l'arc ne peu qu'être bénéfique pour notre passion!!!


    Bien cordialement,
    Grégory

HAUT DE PAGE