Gestion de froid du chien

PROTÉGER SON CHIEN DE CHASSE DU FROID 

Le froid est là et tout comme le chasseur, votre chien ressentira la différence de température. Pour lui permettre de supporter ces températures hivernales il faudra prendre en compte plusieurs critères car toutes les races de chiens ne réagissent pas de la même manière au froid. En effet, la région où il vit, son mode de vie, sa race ou son âge peuvent en être les facteurs. 

Dans un premier temps, sauriez-vous voir que votre chien a froid ? Ils ne réagissent pas tous de la même manière. Certains grelottent alors que d’autres se figent, refusent d’avancer ou s’arrêtent fréquemment lors de la sortie. Il est important de savoir qu’un chien supporte mieux le froid qu’un humain. En effet, selon la race de votre animal, la température corporelle d’un chien peut varier entre 38 et 39°. Mais quels sont les facteurs qui influent sur la résistance au froid de notre compagnon de chasse ? 

Pourquoi mon chien craint-il le froid ? 

Son âge 

L’âge de votre chien influe sur sa résistance au froid. En effet plus il est âgé, plus il sera sensible au froid. De même, les chiots et les chiens âgés sont moins aptes à lutter contre les basses températures contrairement aux chiens adultes.

Sa corpulence 

Sa corpulence joue également sur sa résistance. Un chien maigre ayant donc peu de réserves de graisse sera plus sensible au froid qu’un chien de corpulence normale. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un chien en surpoids ne sera pas plus résistant au froid qu’un chien de poids normal, ils sont même souvent très frileux. 

Son environnement 

Chaque région de France a un climat qui lui est propre et la température n’est pas le seul facteur. En effet, il peut faire la même température dans deux régions différentes, mais le vent ou la pluie peuvent influer sur le ressenti de ces températures. Si un vent froid souffle, la déperdition de chaleur est plus importante et vous devez écourter la sortie avec votre chien. Sachez également qu’un chien supporte plus facilement un froid sec qu’un froid humide. 

Son poil

En effet, un chien à poils longs sera beaucoup plus résistant au froid qu’un chien à poils courts. Ainsi, un setter Gordon se montrera plus résistant au froid qu’un Jack Russel terrier. Mais la fourrure du chien n'est pas seulement composée du poil de couverture. Sous celui-ci, existe le sous-poil, il est plus court, sa couleur est beaucoup plus claire et sa densité très élevée. Sa compacité en fait un excellent rempart contre l'eau mais également les poussières et impuretés diverses. Cependant, le pelage est propre à chaque animal. Il dépend de la race et des facteurs génétiques de votre chien. 

Gestion de froid du chien

Quelques conseils pour aider votre chien à lutter contre le froid 

#1 Les soins 

On a tendance à croire que l’hiver, les parasites ne sont plus un problème, pourtant ils circulent toujours dans la nature et le pelage chaud de votre compagnon les attirent d’autant plus. C’est pour cela qu’il faut continuer à traiter votre chien contre les tiques et les puces.

En hiver, évitez de tondre votre chien, mais vous pouvez continuer tout de même à le laver et à le brosser selon vos habitudes, sauf durant les périodes de très grand froid. Bien sûr, il est très important, tout comme le reste de l’année, que ses vaccins soient à jour.

La glace et le gel mettent à rude épreuve les coussinets qui s'irritent, démangent, se fissurent, se crevassent et présentent des engelures. Pour éviter que des crevasses se forment sur les coussinets de votre chien, des pommades existent à appliquer avant vos sorties. En revenant, pensez à vérifier qu'il ne reste pas de glace ou de neige incrustée entre les coussinets. Nettoyez entre chaque coussinets et séchez les afin d'éviter les craquelures. 

#2 Les maladies hivernales 

Et oui, votre chien aussi peut attraper un rhume ! Les saisons froides sont propices aux maladies (rhume, gastro-entérite). Les symptômes ? Une toux, un essoufflement inhabituel, des diarrhées ou de la fièvre. Pour les chiens qui passent beaucoup de temps dehors, vous le verrez surtout grâce à un changement de comportement, la perte d’appétit par exemple. Quand ces signes se manifestent, ne prenez pas de risque et amenez votre chien chez le vétérinaire qui lui proposera des soins adaptés. 

#3 Habillez-le pour le gibier d'eau 

Pour les chiens de chasse au gibier d'eau, l'équiper d'un gilet de protection l'isolera du froid de l'eau grâce au Néoprène, composant qui conserve la chaleur. Choisissez-le en motif camouflage afin qu’il passe inaperçu. 

Gestion de froid du chien

#4 L'alimentation

Durant l’hiver, un chien dépense beaucoup plus de calories pour maintenir son corps à une bonne température. Donc tout comme l’Homme, plus il fait froid, plus la nourriture doit être riche en graisse. Cette théorie est surtout valable pour ceux qui ont une activité intense, comme nos chiens de chasse. Il faudra donc adapter leur alimentation avec des croquettes plus riches. Mais attention, le changement de régime doit être progressif car il est possible que votre chien réagisse à celui-ci (diarrhée). Il est donc nécessaire que la transition se fasse en douceur. Pour cela nous vous conseillons, la première semaine, de faire un mélange de 20% des nouvelles croquettes et 80% des anciennes, puis, lors de la deuxième semaine, faites un mélange 50/50, puis 80% des nouvelles et 20% des anciennes pour enfin passer à 100% des nouvelles croquettes. 

Pour vous aider à faire le bon choix dans ce changement nous avons conçu des sachet de 2kg de croquettes afin que votre chien puisse tester celles-ci. Ainsi vous verrez si la nouvelle alimentation est bien adaptée à votre chien. 

Notre gamme de croquettes :
19,90 €*
4.34 / 5 79 avis
    29,00 €*
    4.68 / 5 41 avis
      29,00 €*
      4.29 / 5 31 avis
        29,00 €*
        4.36 / 5 72 avis
          29,00 €*
          4.35 / 5 43 avis

            #5 L'hydratation 

            Pour lutter contre le froid, l’organisme consomme beaucoup d’eau. Prévoyez donc une gourde, car l’abreuver lors de vos sorties évitera qu’il mange de la neige. En effet, le contact de la neige avec la muqueuse stomacale entraine une inflammation suivie de nausées et vomissements. Pensez également à changer régulièrement sa gamelle d'eau, surtout si vous la laissez dehors, il faut qu'elle reste à température ambiante. 

             

            #6 Séchez votre chien

            N'oubliez pas de sécher votre chien lorsqu'il revient mouillé d'une sortie. Séchez-le avec une serviette ou un séchoir. Dans un second temps, vous pourrez également placer son tapis devant une source de chaleur. N'oubliez pas de changer celui-ci lorsque votre chien est sec.

            Vous avez désormais toutes les cartes en main pour prendre soin de votre fidèle compagnon cet hiver ! Et vous, avez-vous des petites astuces à partager ? 
            En lien avec cet article, Solognac vous propose :
            20,00 €*
            4.38 / 5 16 avis
              A partir de
              19,90 €*
              4.40 / 5 20 avis
                • A partir de
                  19,90 €*
                A partir de
                39,00 €*
                4.56 / 5 90 avis
                  5,90 €*
                  4.67 / 5 49 avis
                    120,00 €*
                    3.33 / 5 3 avis
                      • 120,00 €*
                      • 140,00 €*
                      9,90 €*
                      4.13 / 5 30 avis
                        • 9,90 €*
                        15,00 €*
                        4.57 / 5 7 avis
                          • 15,00 €*

                          Commentaires utilisateurs

                          Soyez le premier à écrire un commentaire

                          Rédiger un commentaire
                          HAUT DE PAGE