Prévenir du "coup de chaud" à la chasse l'été

Chasser l'été et se protégerL’été bat son plein et le soleil est au beau fixe ? Découvrez nos conseils pour vous protéger des « coups de chaud » et profiter pleinement de vos sorties de chasse estivales.

 

#1 Qu'est ce qu'un coup de chaud ?

Avoir un  « coup de chaud » c’est faire de l’hyperthermie. Il y a plusieurs symptômes qui préviennent qu’il n’est pas loin : fatigue et/ou soif intense, muscles tendus et douloureux, frissons, maux de tête, nausées et vomissements. L’hyperthermie peut aussi se manifester par un arrêt de transpiration et une peau extrêmement chaude et sèche.

En cas de coups de chaud nous vous conseillons de stopper votre activité et de vous reposer à l’abri du soleil, à l’ombre d’un arbre par exemple. Aspergez-vous la tête d’eau et si vous le pouvez, enlevez quelques couches de vêtements pour récupérer plus rapidement. 

Chasser l'été sous fortes chaleurs

Marc notre passionné de chasse au petit gibier vous conseille : "Si vous le pouvezprivilégiez les heures matinales ou tardives pour aller chasser, les gibiers font de même et seront plus actifs à ces moments-là. Mais si vous chassez toute la journée, le matin et le soir pratiquez sur les plaines et les plateaux, et durant les fortes chaleurs privilégiez les parcelles ombragées".

 

#1 L’hydratation

Saviez-vous qu’une perte de 2 % du poids du corps en eau peut diminuer vos aptitudes physiques de 20 % ? La déshydratation est souvent à l’origine de douleurs musculaires, crampes, tendinites… d’où l’importance de boire régulièrement.  

Votre cœur bat plus vite, votre fréquence respiratoire s'accélère, la température corporelle s'élève, des vertiges apparaissent ? Attention, le « coup de chaud » n'est pas loin!

Mal hydraté le cerveau perçoit moins bien les sensations et opère de mauvais choix. Votre lucidité s’altère, vos gestes techniques se font plus approximatifs et votre foulée se désorganise.

Voici donc 3 impératifs à respecter pour s'hydrater correctement :

Boire en petites quantités et régulièrement. Nous vous conseillons de boire souvent et peu à la fois : 3 gorgées maximum, par exemple toutes les 15 minutes.

N’attendez pas la sensation de soif pour boire. Lorsque vous ressentez cette sensation, c’est que vous êtes déjà en déshydratation. N’attendez pas que votre corps réclame de l’eau, mais anticipez plutôt cette sensation.

Et enfin, privilégiez une boisson à température ambiante, car une eau trop froide engendre des troubles digestifs & maux de ventre.

Notre astuce : par fortes chaleurs pensez à vous hydrater avec de l’eau légèrement salée. Lors d’une sortie sportive sous de fortes températures, vous allez transpirer beaucoup et perdre des sels minéraux. Cette perte peut être compensée en buvant de l’eau légèrement salée ou une boisson isotonique adaptée. Le sel accélère la vitesse à laquelle l’eau rejoint les muscles. Notez qu’elle retient également l’eau dans le corps.

 

Le conseil pratique de Marc : "Prévoyez quelques points d'eau sur son parcours type source ou rivière qui vous permettront d'humidifier vos vêtements ou votre casquette pour faire diminuer votre température corporelle".

 

#2 l’équipement

Le respirant synthétique

Chasser l'été et bien s'équiperPar fortes températures notre corps régule sa température en transpirant. Pour ne pas perturber cette thermorégulation et éviter les coups de chaleur, nous vous conseillons de porter des vêtements respirants. Ils évacueront efficacement la transpiration pendant l’effort, sècheront rapidement et garderont votre peau au sec.

Vous reconnaitrez un vêtement respirant à sa composition, souvent synthétique en polyamide ou polyester par exemple. Ainsi qu’à son patronage, par la présence d’aérations latérales et dorsales, doublures en mesh etc.

Nous vous conseillons vivement d’ajouter un coiffant type chapeau ou casquette légère à votre équipement. Surtout si vous évoluez en plein soleil. Privilégiez des tissus là-aussi synthétiques, en polyester par exemple.

Le port d’une casquette ou d’un chapeau a son intérêt : les coups de chauds peuvent se transformer en insolation, et là ce n’est pas moins de quelques jours de rétablissement qui vous attendent !

 

Le conseil pratique de Marc : "Optez pour des chaussures légères et repirantes comme la sporthunt 300 Solognac couplée avec des chaussettes max breath 500. Pour le pantalon, portez un produit léger, respirant et résistant comme le pantalon Solognac respi 900. Le haut doit suivre la mème logique que le reste et être respirant, et le fait d'avoir un t-shirt ou une chemise à manches longues permet de mieux vous protéger de la végetation, du soleil et vous évitera de mettre de la crème solaire qui, par l'odeur, fera fuir les annimaux."

 

Le choix des couleurs

Le saviez-vous ? On nous a souvent préconisé de porter des vêtements clairs lors de fortes températures et d’exposition au soleil.

Et bien sachez que porter des vêtements de couleur sombre, dite « absorbants d’énergie », ont aussi leurs plus values, à condition que ces vêtements soient amples. Les couleurs sombres créent un phénomène de convection qui se traduira par la sensation d’un léger courant d’air entre votre peau et le vêtement. Les matériaux blancs vont renvoyer directement les ondes de chaleur sur vous, alors qu'une couleur noire les absorbe.

 

Article co-écrit avec Marc, notre vendeur passionné de chasse au petit gibier : 

Marc ambassadeur Solognac

 

 

5,90 €*
4.67 / 5 9 avis
    35,00 €*
    4.21 / 5 24 avis
      HAUT DE PAGE