comment-ameliorer-ses-chances-au-poste

Les animaux ont su développer leurs sens dans le but d'échapper aux prédateurs. L’ouïe, l'odorat et la vue, sont autant de sens que l'homme doit maîtriser pour s'adapter à chaque animal. Découvrez comment se rendre moins détectable en vous fondant dans votre environnement, tant par le silence que le mimétisme, dans le but d'augmenter vos chances durant une battue. 

CONSEIL 1 : SE CAMOUFLER TOUT EN RESTANT VISIBLE

Aujourd’hui, le port de vêtements fluorescents est obligatoire ou du moins fortement recommandé dans la plupart des pays. Ceci-dit, s'ils sont unis, les animaux distingueront tout de même une masse claire dénotant du reste de l'environnement. Choisissez donc des vêtements certifiés EPI (Equipement de Protection Individuelle) aux motifs camouflage pour augmenter la dissimulation au poste tout en restant visible de l'homme. Petite précision, le port d'accessoires fluorescents type casquette ou brassard portés seuls ne suffisent pas pour vous rendre visible. Seuls les vêtements certifiés d'une étiquette EPI sont homologués. 

Le port de ce type de vêtements permet de différencier la vision animale, de la vision humaine. Rappelons-le, les animaux ne distinguent pas les couleurs qui tendent vers le rouge alors que c'est une des couleurs que distingue le mieux l'être humain :

CONSEIL 2 : RESTER SILENCIEUX MÊME EN MOUVEMENT

Le silence au poste est un des moyens les plus efficaces pour que les animaux sortent à proximité de votre poste.

- Restez le plus immobile possible à l'approche d'animaux afin de ne pas les effrayer.
- Faites des mouvements même en étant silencieux est risqué, le chevreuil par exemple a une vision dichromatique qui l'empêche de percevoir la plupart des nuances de couleurs, mais celle-ci accentue la sensibilité au mouvement.

Pour diminuer le bruit émis par les vêtements, Solognac a développé des produits dédiés à la chasse au poste, avec des composants silencieux.
Basés sur le même composant que pour les vêtements d'approche, ils limitent le bruit qui pourrait être fait lors de mouvements.

CONSEIL 3 : LUTTER CONTRE LE FROID

Lutter contre le froid ne vous fera pas voir plus d'animaux dans l'absolu.
Cependant, à l'approche de l'hiver, les heures passées dans le froid sur la ligne de poste peuvent être longues. Après un certain temps passé en ayant froid vous perdrez en lucidité et en réactivité ce qui pourra nuire à votre précision lors du tir et à votre sécurité.

Pour lutter contre le froid, il existe des moyens de se réchauffer sans être gêné dans ses mouvements au poste. Des produits ont été étudiés pour répondre aux exigences de ce mode de chasse ; alliant sécurité et chaleur, la parka Sibir 900 est l'exemple parfait de la polyvalence nécessaire à une tenue de chasseur posté par temps froid. Les chaufferettes sont également un excellent moyen pour réchauffer la pointe des pieds ainsi que les doigts qui sont des zones qui prennent plus le froid du fait qu'elles se situent au extrémités du corps,  et ce, de manière rapide.

CONSEIL 4 : REPOSER SES MUSCLES

La chasse au poste en battue est une chasse de patience souvent synonyme de longues heures passées à attendre.
Pour des questions de confort et de sécurité, il est essentiel de ne pas rester debout trop longtemps. Une attente trop longue en restant debout de manière statique peut provoquer, douleurs aux pieds, jambes raides et des douleurs dans le bas du dos. Ces symptômes peuvent diminuer l'assurance et la précision lors du tir.
Un trépied léger permettra de se reposer en attendant que le gibier sorte.

CONSEIL 5 : SE POSITIONNER CORRECTEMENT

Une fois les premiers conseils appliqués, pour vous préparer au mieux à cette battue, le poste que vous occuperez deviendra alors une source d'information. Il est essentiel de prendre connaissance du terrain qui vous entoure.
Le plus dur étant le tir, pour augmenter la sécurité et diminuer le risque d'accident, prenez en compte votre environnement. Cela vous permettra de bien visualiser votre fenêtre de tir (à l’intérieur de l'angle de 30°) lorsqu'un animal sortira.
Toujours dans le but d’appréhender au mieux le moment du tir pour une sécurité et une efficacité optimale, observez si il y a des coulées autour de votre poste, elles vous indiqueront les zones de sorties des animaux, mais surtout là où les ils rentreront.

CONSEIL 6 : RÉUSSIR SON TIR EN BATTUE

Beaucoup de conseils existent pour réussir son tir lors d'une battue, les points les plus importants sont les suivants :

- Rester vigilant quoi qu'il arrive : Se tenir sur ses gardes du début à la fin de la battue vous permettra de ne pas vous laisser surprendre par un animal qui franchirait la ligne sans l'avoir entendu.

- Ne pas précipiter le tir : en effet, cela rendrait le tir moins précis. Prenez le temps de viser et d'adapter le tir en fonction de l'animal, de sa vitesse de sa distance mais surtout, de votre arme.

- Choisir l'impact : il est souvent difficile en battue de faire une balle propre du premier coup, le deuxième (si le premier est dedans) doit être lui situé dans une zone létale, cou ou cœur. Une balle dans une de ces deux zones vous permettra de ne pas perdre l'animal après une fuite trop longue.

- S’entraîner pour ne pas louper : l’entraînement au tir sur sanglier courant est une phase très importante voire quasi obligatoire pour appréhender son tir sur un animal.

En lien avec cet article, Solognac vous propose :

Chasse en battue poste
angle de tir de 30°

Le tir dans un angle matérialisé de 30 degrés de part et d’autre du tireur réduit considérablement les risques de ricochets.

Chasse à l'approche

Comment se créer le processus de dissimulation de la silhouette humaine et dans quel intérêt ?

posté en battue solognac

POSTÉ EN BATTUE

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE